Plus d'une Voix

Compagnie de théâtre


Conte du chien rouge, Hélène Lacoste



Extrait:
Le garçon et la fille s’éloignent tous les deux.
G- Tu as déjà réfléchi ?
F- Oui.
Un temps.

F- Tu iras en haut de la tour et tu arracheras la poignée en forme de main.
Le chien rouge garde la porte depuis plusieurs centaines d’années, il verra clair en toi.
Un temps.

G- Tu m’attendras ?
F- Oui.
G- Même si ça dure longtemps.
F- Juré, craché.

Elle s’apprête à cracher.

G- Je te crois, pas la peine.
Il se dirige tous deux vers la tour.
3

Le garçon entre dans l’espace de la tour. Dès qu’il a franchi l’entrée, il se retrouve enfermé.
Il cherche longtemps une issue. Puis il finit par s’endormir d’épuisement.
Une voix le réveille.


- Je suis le chien rouge.
- Où es-tu ?
- Écoute.
- Où es-tu ?
- Pourquoi as-tu si peur de moi ?
- Les autres, ils disent que tu commences par manger les orteils et que tu dévores tout des Hommes, sauf les cheveux.
- Ah oui ? Et que disent-ils d’autre ?
- Ils disent que tu rends aveugles ceux qui cherchent à te regarder.
- As-tu connu un aveugle ?
Il ne répond pas. Elle poursuit :
Qui t’a dit ça ?
- Les autres, c’est à cause d’eux que je suis là.
- Alors ce n’est pas toi qui as décidé de venir.
- Si, enfin, c’est elle qui…
- Qui ?
- C’est elle qui m’a choisi. D’ailleurs, elle a eu raison.
- Et comment est-ce qu’elle t’a choisi ?
- Parce que j’étais le plus fort.

Elle rit.

- Le plus fort. Tu es sûr ?
- Oui.